Société 
  

Historique


Depuis 1983, LEROY AUTOMATION conçoit, améliore et pérennise ses produits.
  


2013 : Année de la Safety


Développements de produits sécuritaires pour le ferroviaire embarqué :
Fire Safety Vehicule Control Unit pour une gamme OEM



2011-2012


Nouveau produit sur le marché ferroviaire : Le BRIO répond à des configurations plus éclatées dans les TCMS.
Module d'entrées sorties déportées sur Ethernet - Protocole CIP


Nouveau produit sur le marché de la gestion d'énergie :

Sortie de l'automate LT Energy 2ème génération équipé d'une unité centrale LT200 et programmable avec l'atelier Straton



2010 : Certification IRIS


ISO9001

LLOYD'S REGISTER QUALITY ASSURANCE

International Railway Industry Standard
It is a globally recognized standard unique to the railway sector for the evaluation of management systems.
IRIS Rev 02, V 2.1   -  Scope 9   - 10.09.2010



2008-2009 : RIOM G4 Railway TCMS EtherNet/IP




voir  RIOM EtherNet/IP (TM)



2007 : LT200 (3ème génération de la gamme LT)



Cliquez pour agrandir


LT200
* sollicité par le marché militaire 
* Nouvelle CPU
* Nouvel OS : Linux 2.6
* Nouvel atelier de développement C (GCC/GDB) . 
* Extension de la température de fonctionnement : -40°C / +70°C 
* Compatibilité gardée avec les cartes d'entrées / sorties de la gamme LT160



2005-2006 : Marché ferroviaire : 3ème génération RIOM



Cliquez pour agrandir



3ème génération de produits EN50155

* RIOM sur le protocole MVB (Multifunction Vehicle Bus protocol)
* Nouveau packaging
* Plus d'entrées sortties dans un format Box



2003-2004 : Marché ferroviaire. 2ème génération RIOM (format Alto)



Cliquez pour agrandir


2ème génération de produits EN50155 

* basé sur le packaging Alto
* Nouvelle CPU
* Protocole FIP

Client final : RATP (pour le projet MF2000)



2000-2001 : Sortie de la gamme ALTO



ALTO WebIO : un module d'entrées sorties robuste sur Ethernet.

* Modbus/TCP esclave
* Emails sur événements
* Trap SNMP sur événements
* Mise en oeuvre et paramétrage rapide SANS ATELIER grâce aux pages HTML embarquées.

Trophée de l'innovation au SALON AUTOMATION 2001


ALTO devient un micro-automate sur Ethernet
programmable avec le même atelier Isagraf




1999 : Certification ISO9001




LEROY AUTOMATION obtient 
la certification ISO9001 auprès de DNV
pour la conception, la fabrication, la vente
de ses produits d'automatisme et les services associés.



1998 : Marché de l'énergie : Sortie du LT Energy



Cliquez pour agrandir

LT Energy



Le LT Energy (G1) est conçu pour la gestion des sous stations électriques. Conçu à l'origine sur cahier des charges SNCF, il est basé sur la mécatronique LT160,

et équipé de nouvelles cartes d'entrées sorties conçues pour la gestion d'énergie dans les sous stations
        - cartes d'entrées/sorties sécurisées.
        - cartes tri tensions  24V-48V-120Vcc

Il est équipé d'une connexion WorldFIP.



1997 : Marché ferroviaire : Sortie du RIOM ferroviaire



Cliquez pour agrandir


1ère génération de produits à la norme ferroviaire EN50155 (format LT)

Le LT RIOM est
* basé sur la mécatronique LT160,
* équipé du protocole FIP (Factory Instrumentation Protocol ou Field Industrial Protocol).


Cliquez pour agrandir

TMRT




version étanche
(pour le métro de Londres, ligne Northern Line)



1995-1997 : Sortie du LT160 (2nd génération de la gamme LT)



Cliquez pour agrandir


Le LT160 est la 2ème génération de la gamme LT
Les améliorations par rapport au LT100 :
- nouveau processeur
- températures d'utilisation étendues de -20°C à  + 70°C
- nouvel atelier OPAL V2 sous Windows NT permettant de réaliser des traitements locaux sous forme de scripts

Avec le noyau Isagraf , le LT160 devient aussi un vrai automate à la norme IEC 61131-3.



1992-1994 : Sortie de la plate-forme LT100



Le LT100 est à l'origine une plate forme modulaire d'entrées sorties déportées. Produit non programmable mais paramétrable avec l'atelier OPAL16 V1

Début de l'évolution des produits LEROY vers une utilisation en environnement sévère : plage de température -10°C / +70°C au lieu de la plage standard 0°C / 50°C sur les automates industriels. 



1992-1993 : Sortie de la gamme TES au format Cassette




Produits OEM
sur cahier des charges DCN
pour le porte-avions Charles de Gaulle



1988 - 1991 : Sortie de la gamme TES : modules d'entrées/sorties déportées sur Jbus/Modbus



TES : Premiers modules d'entrées/sorties sur protocole standard Modbus non propriétaire. Grand succès ! 
Début de la décentralisation des entrées/sorties par liaison série derrière les automates.

1988 : Sortie de la gamme d'entrées/sorties logiques

1989 : Sortie de la gamme d'entrées/sorties analogiques


Le TES Chronologie (32 inputs) détecte les changements d'état sur ses entrées avec une résolution de 5ms.
Conçu pour la surveillance des événements électriques dans les TGBT et sous stations électriques.


Le TES frontal a pour but de prendre en charge pour un automate ou un superviseur le polling de nombreux esclaves modbus et de construire une table Modbus unique pour ce système supérieur.



1984 - 1987 : Sortie de la gamme TDI (Terminaux de Dialogue Industriels)



le TDI est un pupitre d'interface homme-machine : Afficheur et clavier IP65

1984 :  modèle de 20 caractères. Jusqu'à 2000 lignes de texte. Esclave PBNET. Configuration avec un terminal MINITEL.

1985 : sortie du modèle 80 caractères. esclave Jbus.

1986 : sortie de l'outil de configuration sur PC DOS.

1987 : sortie de la version sécurité intrinsèque

La gamme TDI a été arrêtée en 2008.



1983 : Création


LEROY AUTOMATION a démarré avec deux activités :

- Conception de produits d'automatisme pour l'industrie

- Services de programmation sur les automates de la gamme Merlin Gerin (PB400, PB80, PB200) et SMC


© LEROY AUTOMATION - Constructeur de produits d'automatisme pour les environnements sévères.
Accueil - Infos - Société - Produits - Marchés - Services - Téléchargements - Contacts - CGV
Informations légales